Réseau

Ci-dessous l’ensemble des classes qui concernent la gestion des communications réseau. Une collection COL_Réseau permet également de récupérer diverses informations sur les cartes réseaux, le réseau local et les droits de l’utilisateur loggué.

La classe cRéseau

Cette classe sert de base aux classes ci-dessous afin de centraliser la structure des URL et la liste des protocoles connus. Elle ne contient qu’une seule méthode.

La classe cHTTP

Elle pourrait s’appeler cHTTPClient, en comparaison avec la classe qui suit. Elle regroupe toutes les réponses possibles venant d’une requête à un serveur (ex : 404 = _HTTPStatutNotFound et les messages WinSock) et toutes les couleurs qui sont nommées en « web » (ex : _CouleurMediumSeaGreen) et dont la conversion est proposée dans COL_PCS (couleur vers entier).

Elle contient 3 méthodes principales :

  1. HttpRequêteServeur : méthode optimisée pour interroger un serveur utilisant cHTTPServeur
  2. RequêteBloc : parfois les appels API se font par bloc séparés par des valeurs numériques. Cette méthode permet d’enlever les valeurs numériques « parasites »
  3. Télécharge : permet de télécharger un fichier avec réglage possible du débit maximum (ce que HTTPRequête ne permet pas).

La classe cHTTPServeur

Cette classe est particulière et permet, à elle seule, de faire un mini serveur HTTP que l’on Démarre et Arrête avec les méthodes du même nom.

Afin d’en faire un webservice, il est possible de lui ajouter des fonctions programmées en WLangage avec FonctionAjoute. Le code passé en paramètre est alors compilé et, si aucune erreur n’apparait, est mis en mémoire du serveur.  Pour l’appeler, il suffit de mettre dans son navigateur : http://MonServeur:NuméroDePort/MaFonction?Param1=Valeur1&Param2=Valeur2 …

Pour éviter de se battre avec des certificats, ce serveur permet le cryptage « build-in » de requêtes reçues et des résultats renvoyés. Pour cela, une clé de cryptage est passée en paramètre de la méthode Démarre.  Cette dernière permet également l’appel de 3 procédures CallBack (appels entrants, réponses sortantes et erreurs) afin de visualiser, dans une fenêtre, le trafic du serveur.

Pour augmenter encore la sécurité, la méthode IPAjoute permet d’ajouter des adresses IP V4 à une « liste blanche » (la méthode IPRaz vide cette liste blanche).  Si cette liste est utilisée, seule les requêtes venant des IP de la liste seront exécutées.

Notez que ce serveur, sans utiliser le cryptage, est compatible avec les requêtes faites par un navigateur, Advanced REST client ou tout autre requêteur HTTP.

La classe cFTP

Facilite l’accès à un serveur FTP (tout protocole) en proposant la connexion, la déconnexion, le téléchargement, le téléversement, l’existence d’un fichier et la suppression. Comme la classe cFichier, on ne se préoccupe plus de l’indice de connexion.

Elle contient également les constantes relatives aux réponses du serveur (200 = Command OK).